#AspirationsFéminines - Sarah Prévot, une entrepreneuse inspirante

#AspirationsFéminines - Sarah Prévot, une entrepreneuse inspirante

its my car levée de fonds startup

Sarah Prévot, créatrice de It’smycar, en pleine levée de fonds ! 

Inspiration garantie !

 

Que fais-tu dans la vie ? 

J’ai 27 ans et je suis entrepreneuse. Au quotidien, je dirige une équipe de huit personnes au sein de It’s My Car, la start-up que j’ai créé à ma sortie de l’EM Lyon en 2015.

Le concept est super simple : les automobilistes peuvent participer à des campagnes de communication des marques qu’ils aiment en mettant des stickers de la marque sur leurs portières avant. Ils deviennent des ambassadeurs temporaires le temps de la campagne, sont acteurs de la communication, et sont récompensés en argent, produits ou bons d’achat.

Durant mon temps libre, je sors avec mes amis, je joue du piano et je cuisine. J’aime aussi beaucoup voyager, j’ai vécu 16 ans en Afrique, donc maintenant j’ai bien le goût de l’aventure !

 

Qu’est ce qui t’inspire au quotidien ?

Les personnes qui me sont chères, ce sont elles qui me donnent de la force au quotidien, donc surtout mon équipe, ma famille et mes amis. J’aime aussi aller vers les gens et échanger avec eux. Je puise beaucoup dans mes discussions avec les autres. J’ai commencé mon aventure d’entrepreneuse toute seule et aujourd’hui, j’ai construit une équipe et c’est ensemble que nous sommes forts. Grâce à mes rencontres, je peux aller voir les personnes qui m’entourent si j’ai un problème. Les voyages m’ont appris à ne pas être timide. 

 

Quelles sont tes valeurs ?

Je transmets beaucoup de mes valeurs à travers It’s My Car, principalement la confiance, le partage et l’ambition. La confiance et le partage doivent être dans les deux sens. J’aime que les gens viennent à moi, qu’ils puissent venir me parler facilement. J’ai l’image de mon père directeur général d’une entreprise qui chaque matin prenait le temps de dire bonjour à tous ses employés. Mon ambition, c’est d’avoir une belle entreprise où tout le monde se sent bien et dans laquelle il y a une bonne dynamique. Cela ne veut pas dire qu’elle ne peut pas être lucrative. Je souhaite que toutes les personnes qui m’entourent se sentent bien.

 

Tu pourrais nous décrire ta journée type ?

La journée ne commence jamais bien sans un bon petit-déjeuner. Si je ne déjeune pas le matin, je ne suis pas de bonne humeur. J’ouvre mes mails avant de partir au bureau, je consulte mon agenda. C’est très important puisque je m’habille en fonction de mon agenda ! J’arrive au bureau plus ou moins tôt en fonction de l’heure à laquelle j’ai fini la veille. Il y a toujours quelques problèmes à régler en arrivant, puis j’enchaîne avec les rendez-vous, qui sont de plus en plus nombreux ! En fin de journée, je commence un autre aspect du travail, c’est-à-dire de la comptabilité et avant tout le business développement de It’smycar. Le soir, il n’y a pas d’heure fixe, mais dès que j’ai le temps, je rejoins mes amis pour me changer les idées.

 

Quel est ton objectif de vie ?

Idéalement, j’aimerais que ma start-up réussisse vraiment, et m’épanouir grâce à quelque chose que j’ai créé. Et plus tard, j’aimerais à mon tour devenir business Angel, accompagner, faire profiter de ce que je connais ou qui je connais, faire vivre mon réseau.

Au niveau personnel, j’aimerais aussi trouver le temps de fonder une famille, c’est important pour moi d’arriver à marier les deux. Pour le lieu, je ne suis pas fixée, ce sera là où le vent me mènera, j’ai déjà tellement bougé, qui sait ?

 

Comment trouves-tu ton équilibre dans la vie ?

La question n’est pas simple. C’est mon instinct qui me guide vers l’équilibre. Je me dis naturellement s’il faut que je lève le pied ou pas. Je vais voir telle ou telle personne en fonction de ce que mon instinct me dicte. Je sais que parfois, je ne dois rien lâcher et travailler toujours plus, mais je sais qu’après je vais pouvoir profiter et me reposer, en partant en week-end par exemple. J’aime aussi me poser et prendre soin de moi. Je me satisfais assez facilement à partir du moment où je pars de Paris. Juste le fait de changer de cadre pour décrocher me fait du bien, lire un bouquin, voir sa famille, ses amis…

 

Quel est ton moto ?

Je suis beaucoup dans l’action, donc je dirais « Là où le cœur est, les pieds n'hésitent pas à y aller », proverbe togolais.

It's My Car

Partager sur Facebook Tweet Partager sur Instagram Pin it !